• fr
  • en

Créances personnelles et commerciales - Perception de comptes en souffrance

Avocats Spécialistes au Québec

Lorsque vous avez de la difficulté à percevoir des sommes qui vous sont dues, vous avez le choix de confier l’envoi de votre mise en demeure à une agence de recouvrement ou à un avocat spécialisé en recouvrement de créances.

Toutefois, avant de prendre cette décision, il est important de considérer un facteur important : l’efficacité.

En effet, en confiant votre créance à BF Perception, vous pouvez être certain que nous pourrons intenter toutes les procédures judiciaires nécessaires pour recouvrer votre argent. Les agences de recouvrement ne peuvent qu’envoyer des lettres et faire des appels téléphoniques, elles ne bénéficient pas de la même crédibilité ni du pouvoir de contrainte des juristes professionnels.

La première étape est donc l’envoi d’une mise en demeure qui permet à votre débiteur de constater tout le sérieux de votre démarche. Bien que vous puissiez envoyer vous-même une mise en demeure au nom de votre entreprise, une mise en demeure signée par avocat donnera généralement de meilleur résultat et provoquera une plus grande réaction de votre débiteur. Elle risque en effet de pousser le débiteur en rentrer en communication avec vous ou avec le signataire de la mise en demeure afin d’éviter que la situation prenne plus d’ampleur.

Après l’envoi de la mise en demeure, plusieurs avenues s’offrent à vous dépendant de vos besoins et de la réaction de votre débiteur. Il peut parfois être plus efficace de prendre une entente négociée avec celui-ci afin d’éviter les délais relatifs au processus judiciaire et pouvoir ainsi fermer le dossier. Si toutefois le débiteur refuse de répondre à la mise en demeure ou refuse de négocier, il peut s’avérer nécessaire d’initier une poursuite devant le tribunal compétent.

N’hésitez pas à faire appel à notre équipe professionnelle, spécialisée en recouvrement de créances, qui saura vous aider et vous guider pour obtenir le remboursement de vos créances difficiles et ainsi, transformer une source d’ennuis en source d’actifs.